PRIX DIRECTS PROMOTEURS | PAS DE FRAIS D'AGENCE
Pourquoi l'exode des citadins lyonnais n’a pas été tel que prévu avec la crise COVID-19 ?
Pourquoi l'exode des citadins lyonnais n’a pas été tel que prévu avec la crise COVID-19 ?

Finalement, à contre-courant des exodes initiaux déclenchés par les différents confinements, la crise sanitaire liée à la COVID-19 s’est surtout accompagnée d’une hausse significative de nouveaux résidents lyonnais dans les moyennes et petites villes situées près de Lyon.

 

Un départ des citadins lyonnais à contre-courant des exodes initiaux liés à la COVID-19  

On avait pensé à un moment, au début de la crise sanitaire liée à la COVID-19, que les citadins lyonnais s’enfuiraient des plus grandes villes de la métropole de Lyon.

Souvenez-vous des images des gares parisiennes prises d'assaut lors de l'annonce du premier confinement. L'exode des habitants des grandes métropoles vers des lieux moins habités comme la campagne, la mer ou la montagne, était alors impressionnant.

Qu'est ce qui poussait les habitants lyonnais à partir ? Tout simplement, la volonté de vivre dans un certain isolement, de bénéficier de nature et de verdure, ou de télétravailler tranquillement.

En effet, d'après un sondage, lors du 1er confinement du printemps 2020 lié à la COVID-19, un Français sur 3 avait déclaré vouloir s’en aller de la ville pour s’installer à la campagne.

Mais la volonté des lyonnais de rejoindre des espaces ruraux s'est surtout fait sentir dans les déclarations, moins dans les actes.

Ainsi, d’après les notaires, les achats de biens immobiliers dans les communes rurales n’ont pas connu d’augmentation sensationnelle.

Notons tout de même que les ventes de maisons de campagne ont augmenté de près de 7 % sur un an, d'après la Fédération Nationale des Safer (FNSafer), organes de régulation du foncier en milieu rural.

 

Ce programme immobilier neuf est situé à Villefranche-sur-Saône, tout proche de la gare SNCF qui relie Lyon en 23 minutes par le TER et qui permet ainsi aux résidents de ce nouveau programme neuf ou aux locataires d'un appartement neuf loi PINEL Villefranche-sur-Saône de travailler en plein Lyon la journée et de profiter du Beaujolais en soirée et le week-end.

 

Villefranche-sur-Saône parmi les villes ayant augmenté leur attractivité en région lyonnaise avec la crise sanitaire COVID-19

Si le grand exode en campagne n'a donc pas réellement eu lieu, il est un endroit qui voit par contre de nouveaux habitants arriver avec la crise sanitaire COVID-19, à savoir les lieux périurbains.

C’est-à-dire les petites et moyennes villes, et dans ce cas, celles situées à côté des grandes villes françaises, comme Lyon.

Pour illustrer cela, un sondage de Septembre 2021 explique que près d'un lyonnais sur 2 aimerait acheter un logement dans une ville de taille moyenne.

Ce sont surtout les lyonnais âgés de 25 à 40 ans qui sont attirés par ce type de transaction immobilière. Des déclarations ayant, cette fois, été suivies dans les faits.

D’après ces mêmes études, la logique d'acquérir un bien immobilier dans un autre endroit reste sensiblement la même à celle de Mai 2020.

Pour près de la moitié des sondés, c’est également le fait de vivre dans un endroit moins pollué qui est la principale raison d’envie de départ.

Une personne sur 9 déclare également que le niveau de pollution de l'air est important dans le cadre d'un achat immobilier.

Environ 9 individus sur 10 estiment aussi qu'il est essentiel de pouvoir atteindre facilement des espaces verts.

Cette nouvelle donne place les villes de taille moyenne situées à côté de l'agglomération de Lyon parmi les secteurs géographiques les plus recherchés pour acheter un nouveau logement en région lyonnaise.

Par exemple, Villefranche-sur-Saône, ville de 38 000 habitants située à 30 km au nord de Lyon, voit son attractivité encore augmenter avec la crise sanitaire liée à la COVID-19.

Les exilés de Lyon viennent y trouver des espaces verts, des parcs, des bâtiments et des immeubles neufs à taille humaine, ou encore la proximité du Beaujolais et toute sa qualité de vie.

Ainsi, comme dans d’autres communes de petite ou de moyenne taille situées à côté d’une grande ville telle que Lyon, Villefranche-sur-Saône voit aussi l’augmentation de son prix immobilier au mètre carré... Attractivité oblige !

Alors, si vous souhaitez réduire votre impôt, vous constituer un capital et préparer votre retraite complémentaire tout en étant conseillé par un expert, afin de défiscaliser et investir dans un programme immobilier neuf éligible loi PINEL à Villefranche-sur-Saône ou pour l'achat de votre résidence principale neuve à Villefranche-sur-Saône, Lyon ou sur la métropole de Lyon, contactez ULTIMEA !