PRIX DIRECTS PROMOTEURS | PAS DE FRAIS D'AGENCE
Augmentation de 43% des ventes de
Augmentation de 43% des ventes de "passoires thermiques" à Lyon avec la loi Climat et Résilience

La loi Climat et Résilience sur les "passoires thermiques" a entraîné une augmentation considérable, à Lyon et dans l'agglomération lyonnaise, des ventes de ce type de biens immobiliers, anciens et énergivores.

 

Près de 4 millions de logements anciens concernés par la loi sur les "passoires thermiques"

La loi Climat et Résilience prévoit que les loyers entre 2 locations soient gelés si le bailleur n’a pas réalisé de travaux pour dépenser moins de 330 kWh par mètre carré et par an.

Et ce n’est pas tout. Dès 2023, les "passoires thermiques" les plus mal notées ne pourront plus être mises en location. Cette interdiction s’étendra dès 2025 aux logements classés G, en 2028 aux logements classés F et en 2034 aux logements classés E.

Rappelons que l’objectif de cette loi sur les "passoires thermiques" est d’obliger les propriétaires bailleurs à rénover leurs logements anciens considérés comme des "passoires énergétiques".

Cette loi Climat et Résilience concerne en tout près de 4 millions de logements anciens énergivores. Les habitations classées G, les plus énergivores, représentent 600 000 logements, les logements classés F constituent pas moins de 1,2 million de logements et les habitats classés E, 2,6 millions de logements.

 

Les ventes de "passoires énergétiques" s’envolent à Lyon et dans l'agglomération lyonnaise

Devant cette loi, certains propriétaires n’hésitent pas à vendre des logements anciens et énergivores considérés comme des "passoires énergétiques".

Et tant pis si, pour eux, le prix de vente peut être plus bas que prévu, à cause de la mauvaise note obtenue lors du Diagnostic de Performance Energétique.

Le nombre de "passoires énergétiques" mises en vente depuis quelques mois connaît ainsi un essor considérable. Selon une étude parue cette année, 23 des 40 villes étudiées ont vu les mises en vente de ce style de logement augmenter.

A Lyon, la croissance a été de 43 %. Une hausse non négligeable dans la capitale des Gaules, qui voit ainsi fleurir les annonces de mises en vente concernant ces logements anciens énergivores tout comme dans le reste de l'agglomération lyonnaise.

Un expert explique aussi qu’avec cette loi Climat et Résilience, le nombre de personnes voulant connaître le DPE (Diagnostic de Performance Energétique) ne cesse de s'accroître. 8 personnes sur 10 s’y intéressent désormais !

 

La loi Climat et Résilience a fait fleurir les mises en vente des logements anciens et énergivores surnommés "passoires thermiques" et fait les beaux jours de ce programme immobilier neuf situé à Lyon 8ème et respectant des normes énergétiques et environnementales très exigeantes au profit des nouveaux propriétaires occupants mais aussi des investisseurs et locataires loi PINEL Lyon.

 

2 causes à cette forte croissance des ventes de "passoires thermiques" à Lyon : palier le manque d’économie et la faiblesse du retour sur investissement

Comment faut-il comprendre cet accroissement des ventes de "passoires thermiques" à Lyon et en région lyonnaise ?

D’après les propriétaires interrogés, la lourdeur financière des travaux requis et le peu de bénéfices perçus expliquent ces mises en vente.

C’est, en tous cas, l’éclaircissement fourni par environ 40 % des quelques 3 000 bailleurs interrogés par l’Union Nationale des Propriétaires Immobiliers (UNPI).

Si beaucoup se disent concernés par la loi Climat et Résilience, peu veulent réaliser les travaux nécessaires pour respecter les mesures mises en place par le Gouvernement.

Une autre conséquence de cette loi sur les "passoires thermiques" est l’attention grandissante au DPE d’un logement, par le banquier, pour accorder un prêt !

Ce Diagnostic de Performance Energétique pourrait ainsi devenir un critère à part entière pour le financement de l’achat immobilier, "éco-conditionné" en quelque sorte par la loi Climat et Résilience.

 

L'immobilier neuf à Lyon, un argument financier en faveur d'une conscience verte

La préoccupation environnementale des performances énergétiques d'un logement devient donc centrale dans le choix d’une résidence principale ou d’un investissement locatif.

Les différentes mesures gouvernementales alourdissant le budget à consacrer à son logement ancien, l’immobilier neuf devrait devenir, selon toute vraisemblance, un choix prioritaire pour l’ensemble des français qui sont propriétaires ou qui souhaitent le devenir.

Outre la qualité de vie et le confort bien appréciable d’un appartement neuf octroyé au propriétaire occupant ou au locataire PINELles responsables politiques de l’ère Macron sont fermement déterminés à promouvoir les hautes performances énergétiques de l'immobilier neuf pour la résidence principale comme pour l'investissement locatif loi PINEL, notamment en zones tendues comme à Lyon, Villeurbanne ainsi que dans l'agglomération lyonnaise.

L’impact environnemental allégé des appartements neufs ne sera donc plus seulement une question de conscience personnelle et collective, dans un avenir très proche, mais aussi et surtout un argument financier décisif pour l’acquisition d’un bien immobilier, à la faveur, méritée, des constructions neuves respectant les dernières normes énergétiques.

Alors, si vous souhaitez réduire votre impôt, vous constituer un capital et préparer votre retraite complémentaire tout en étant conseillé par un expert, afin de défiscaliser et investir dans un programme immobilier neuf éligible loi PINEL à Lyon ou pour l'achat de votre résidence principale neuve à Lyon ou sur la métropole de Lyon, contactez ULTIMEA et profitez des nombreux avantages des programmes immobiliers neufs à Lyon !