PRIX DIRECTS PROMOTEURS | PAS DE FRAIS D'AGENCE
Avec ses élus écologistes, Lyon va-t-elle devenir une ville forêt ?
Avec ses élus écologistes, Lyon va-t-elle devenir une ville forêt ?

Le plan canopée prévoit d'atteindre 30% de surfaces ombragées sur le territoire de Lyon, contre 27% aujourd'hui.

Ces efforts seront-ils suffisants pour rafraichir la ville de Lyon ?

 

La déforestation à l'origine d'une élévation de température jusqu'à 11 degrés supplémentaires à Lyon

En effet, toute l'année, il fait entre 2 et 4 degrés de plus au centre de la ville de Lyon qu’en périphérie selon Frédéric Ségur, directeur du service arbres et paysages à la Métropole de Lyon.

En même temps, pendant la période de canicule, nous pouvons avoir jusqu'à 11 degrés de plus la nuit, et c'est pour ça qu'un certain nombre de lyonnais n'arrivent pas à se reposer !

En réalité, une grande partie de l’élévation de la température à Lyon réside dans la déforestation du siècle dernier.

Pour donner un exemple de l’importance de l’arbre, celui-ci ne protège pas seulement des rayons du soleil par l’ombre comme un parasol. L’arbre peut aussi, grâce à la photosynthèse, émettre une vapeur d'eau dans l'atmosphère, qui consomme les calories et abaisse la température.

Les arbres absorbent également le CO2, les particules fines, retiennent l'eau de maison de pluie, limitent les éboulements de terrain et permettent à tout un écosystème de vivre.

Or, à Lyon, des années 1950 aux années 1990, la fonction des arbres a été réduite à de simples considérations ornementales, ce qui va entraîner leur destruction ou leur mutilation.

Par exemple, jusque dans les années 1960, la place Bellecour accueillait un vaste parking dans le 2ème arrondissement lyonnais. Le développement de la voiture notamment, est un signe de modernité et constitue le cœur de la logique de fonctionnement de la ville. C’est tout l’héritage du XIX ème siècle des parcs et des jardins qui a ainsi été détruit à Lyon.

Conséquence, le réchauffement climatique se fait sentir de plus en plus fort à Lyon. D'ici 2 100, nous pourrions avoir des températures, en pic de chaleur, qui pourraient dépasser 50 degrés, peut-être même 55 degrés, sans savoir ce que cela représente réellement d'après Frédéric Ségur...

 

Ce programme immobilier neuf situé au sein du 1er ilôt Bois et Bas Carbone dans le quartier Confluence du 2ème arrondissement lyonnais, et non loin de la Place Bellecour, plaira aux élus écologistes à la tête de la Ville de Lyon grâce à sa végétation omniprésente et sa structure bois qui procureront, entre autres avantages de ce programme neuf à Lyon 2, un confort de vie naturel et rare à ses futurs résidents lyonnais.

 

Le plan canopée pour lutter contre le réchauffement dans la métropole de Lyon

Afin de contrer le réchauffement, le plan canopée, au niveau de la métropole de Lyon, prévoit la plantation de 3 000 arbres par an. Le but, accroître la surface ombragée et bénéficier des avantages des arbres.

L'objectif serait d'atteindre 30% de la surface de la métropole lyonnaise. C'est pratiquement le seul levier en notre possession pour conserver des villes qui soient encore vivables dans 30,40 ou 50 ans, parce qu'il faut du temps pour que les arbres poussent, toujours selon Frédéric Ségur.

Pourtant pas question de planter le plus possible d'arbres. Les experts s'accordent pour vouloir planter intelligemment, c'est-à-dire au bon endroit et au bon moment.

Par exemple, à Lyon, afin irriguer les arbres, un passage souterrain de la rue Garibaldi a été transformé en réservoir d'eau pluviale. Depuis 2 ans, des tests sont effectués pour mesurer l'irrigation pendant les périodes de sécheresse.

Alors, Lyon va-t-elle devenir une ville forêt avec les écologistes à sa tête ? Avec l’urbanisation galopante, cette question pourrait paraître plutôt ironique car les lieux bétonnisés, en effet, empêchent la fraicheur de s’installer, alors que les endroits végétalisés la favorisent.

 

La végétalisation des constructions neuves lyonnaises en complément

Heureusement, pour faire face à ce phénomène, la végétalisation des bâtiments urbains gagne du terrain à Lyon.

Il faut dire qu'avec une végétation abondante, les programmes immobiliers neufs à Lyon bénéficient, entre autres avantages, d’une très bonne isolation thermique. Le substrat, c’est-à-dire le support sur lequel peut se développer les végétaux, fait en effet office de tampon entre les rayons UV et l'immeuble neuf. Fini donc les coups de chaud en été.

Pour rappel, l’isolation thermique vise à empêcher les transferts de chaleur entre un milieu chaud et un milieu froid. 

Actuellement, environ 1 000 toitures sont déjà végétalisées à Lyon.

D'ailleurs, la Métropole de Lyon, véritable moteur du marché immobilier neuf dans le département du Rhône, tire dans ce sens selon les professionnels du secteur.

La ville de Lyon est ainsi l’une des seules, avec Paris et Marseille, à avoir inscrit l'obligation de végétalisation dans le Plan Local d’Urbanisme et de l’Habitat (PLU-H).

En complément, la capitale des Gaules devra donc effectuer des plantations intelligentes d’arbres afin de rendre la vie plus facile aux lyonnais dès maintenant et pour les générations futures.

Et si vous souhaitez réduire votre impôt, vous constituer un capital et préparer votre retraite complémentaire tout en étant conseillé par un expert, afin de défiscaliser et investir dans un programme immobilier neuf éligible loi PINEL à Lyon ou pour l'achat de votre résidence principale neuve à Lyon ou sur la métropole de Lyoncontactez ULTIMEA !

Ultiméa vous accompagne dans votre projet

Investissement Pinel
Quel sera le montant de vos économies d'impôts ?

Actualités récentes :