PRIX DIRECTS PROMOTEURS | PAS DE FRAIS D'AGENCE
Immobilier neuf : l'attractivité de Lyon toujours plus forte grâce à une future ligne SNCF
Immobilier neuf : l'attractivité de Lyon toujours plus forte grâce à une future ligne SNCF

Les lyonnais vont-ils pouvoir se rendre bientôt en toute quiétude à Grenoble, Dijon ou même Toulouse en train Intercités ?

C’est en tout cas ce que suggère un récent rapport.

 

Les trains Intercités pour relier Lyon à des villes non desservies par le réseau TGV de la SNCF

Les habitants de la région lyonnaise avaient l’habitude de se rendre à Metz, Dijon ou Toulouse en TGV. Pour votre information, les voyageurs devaient mettre environ 4h30 pour se rendre à Metz avec ce mode de transport, 1h30 pour atteindre Dijon et un peu plus de 4 heures pour aller dans la ville rose de Toulouse.

Les lyonnais pourront peut être bientôt atteindre ces grandes villes de France grâces aux trains Intercités.

En effet, selon la lettre d’information publiée récemment par Mobilettre, un rapport concernant la loi mobilités prévoit la mise en place de liaisons Intercités entre Toulouse et Lyon, mais aussi entre la capitale des Gaules et Metz, Nancy, Dijon et Grenoble.

La  loi d'orientation des mobilités, souvent raccourcie en loi mobilités, transforme en profondeur la politique des mobilités, avec un objectif simple : des transports du quotidien à la fois plus faciles, moins coûteux et plus propres.

Si les temps de trajets seraient bien entendu plus élevés que ceux proposés par la SNCF, les trains Intercités auraient l’avantage de relier des villes non comprises dans le réseau TGV.

Les lignes Intercités permettent en effet de voyager entre différentes communes de l’hexagone grâce à un itinéraire alternatif. Elles desservent ainsi des villes normalement non comprises dans le réseau TGV de la SNCF.

Rappelons qu’actuellement, la ville de Lyon propose par exemple des trains Intercités à destination de Nevers, Tours et Nantes.

 

Lyon et la ligne Intercités : les trains de nuits également sur de bons rails

Le réseau des trains de nuit pourrait également connaitre un essor, toujours selon le rapport. Ce moyen de transport semble en effet séduire les rapporteurs.

Pour expliquer leurs raisons, ceux-ci citent l’exemple de la compagnie autrichienne ÖBB, qui a fait le pari en 2016 de relancer certaines lignes transeuropéennes au départ de leur capitale. Et cela a marché, puisque la compagnie commercialise aujourd’hui 26 lignes desservant différents pays d’Europe.

Quoi qu’il en soit, le rapport propose de créer des lignes de nuits dans différentes villes, quelquefois de façon saisonnière. Les lyonnais fans de rails nocturnes pourraient ainsi se rendre à Quimper, Nantes ou Genève grâce à la nouvelle ligne créée.

De quoi se rendre au bord de l’océan atlantique en dormant tranquillement, bercé par le bruit des rails, ou d’aller en Suisse en poussant un petit somme une partie de la nuit.

Le total du projet, qui prévoit notamment une desserte entre les villes de Paris, de Bruxelles, d’Hambourg, de Copenhague et de Malmö, coûterait 924 millions d’euros.

Les nouvelles lignes demanderaient pas moins de 600 voitures et 60 locomotives.

La facture totale serait de 1,45 milliards d’euros, maintenance comprise. Le réseau de nuit aurait une ardoise qui serait subventionnée par l’Etat.

Si ce projet de nouvelle ligne ferroviaire SNCF prenait corps, les liaisons touristiques et pour raisons professionnelles pourraient se multiplier au départ et à destination de Lyon.

En bref, une certaine aubaine supplémentaire pour l’ancienne Lugdunum qui verrait ainsi son attractivité régionale, héxagonale et internationale se renforcer encore un peu plus !

 

Ce programme immobilier neuf est situé à proximité immédiate de la gare SNCF de la Part-Dieu, dans le 3ème arrondissement de Lyon, et bénéficiera d'un atout supplémentaire, parmi les nombreux autres avantages de ce nouveau programme immobilier lyonnais, voyant augmenter significativement, à terme, la valeur de ses appartements neufs en raison de l'attractivité renforcée de l'ancienne Lugdunum par la future ligne Intercités.

 

La forte attractivité de Lyon, une bonne nouvelle pour les propriétaires immobiliers lyonnais

Et donc un atout supplémentaire en perspective pour les investisseurs PINEL qui verront ainsi leur appartement neuf à Lyon, ou dans l'agglomération lyonnaise, prendre, à fortiori, de la valeur à l'issue de la période d'engagement locatif PINEL.

Bien évidemment, le raisonnement est le même pour les acquéreurs d'une résidence principale neuve dans les différentes localités lyonnaises.

Ces dernières, comme Lyon, connaîtront très probablement, à l'avenir, l'habituelle fièvre des prix immobiliers lyonnais.

En effet, la création de nouvelles lignes de transports en commun, SYTRAL à Lyon ou SNCF à l'échelle du territoire français, ou même encore une accessibilité améliorée pour le trafic routier, renforce systématiquement l’attrait d’une ville et, par conséquent, la valorisation à terme des biens immobiliers neufs du secteur concerné.

Pour rappel, le dispositif loi PINEL classe Lyon en zone tendue A, vous pouvez donc bénéficier d’une réduction d’impôt de 12 à 21% du prix de revient d’un appartement neuf dans la limite de 300 000 euros et pour un engagement locatif PINEL de 6 à 12 ans.

Alors, si vous souhaitez réduire votre impôt, vous constituer un capital et préparer votre retraite complémentaire tout en étant conseillé par un expert, afin de défiscaliser et investir dans un programme immobilier neuf éligible loi PINEL à Lyon ou pour l'achat de votre résidence principale neuve à Lyon ou sur la métropole de Lyon, contactez ULTIMEA et profitez des nombreux avantages des programmes immobiliers neufs à Lyon !

Ultiméa vous accompagne dans votre projet

Investissement Pinel
Quel sera le montant de vos économies d'impôts ?

Actualités récentes :